Recettes de cuisine au chocolat
Accueil
Gâteau au chocolat
Mousse au chocolat
Fondant au chocolat
Fondue au chocolat
Boissons chocolatées
Autres recettes au chocolat
Histoire du chocolat
Propriétés du chocolat
Chocolat noir, blanc ou praliné?
En savoir plus ...
Cuisine Chocolat - Autres recettes au chocolat

Autres recettes au chocolat


BÛCHE DE NOËL

L'origine de la bûche de Noël remonte au 17e siècle, lorsque la coutume voulait que la veille de Noël, une énorme bûche de bois, dite bûche de Noël, soit ramenée dans chaque foyer à la manière d’un cérémonial. L'essence du bois, la façon d'allumer la bûche et la durée de sa combustion formaient un rituel dont chaque région avait ses particularités et qui conférait à cet instant un peu de religiosité. Le lendemain, lors de la veillée de Noël, la bûche était enduite d'huile, de sel et de vin cuit puis allumée par les filles de la maison en récitant des prières de circonstance. Plus tard il était bienvenu de récupérer ses cendres pour éloigner le mauvais œil ! Le feu de cheminée ayant été remplacé dans bon nombre de maisons par des poêles et autre moyen de chauffage, symboliquement une petite bûche décorée était posée sur la table. Les gourmands a l’imagination galopante eurent vite fait de trouver l’occasion de préparer un gâteau en forme de bûche et au chocolat pour réchauffer les estomacs et perpétuer la tradition. Le must consiste à effectuer un glaçage sur la bûche qui rappelle au plus l’écorce du bois ! Recette de la bûche de Noël

  • Ingrédients (pour 10 personnes)
  • Pour le biscuit
  • 140 g de sucre
  • 150 g de farine
  • 3 œufs
  • 1/2 jus de citron
  • 1/2 paquet de levure
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 1,5 cl de liqueur de fruit

  • Pour la mousse au chocolat
  • 100 g de chocolat
  • 3 œufs

  • Pour la crème au beurre du nappage
  • 120 g de beurre mou
  • 100 g de sucre glace
  • 1 œuf entier
  • 2 cuillères à café de café soluble (ou chocolat fondu ou Grand Marnier selon vos goûts
  • 2 cuillères à soupe de liqueur de fruit pour le parfum

Préparation

  • Biscuit
  • Battre le sucre avec les jaunes d'œufs jusqu'à blanchiment, ajouter le jus de citron.
  • Ajouter la levure, une pincée de sel, le sucre vanillé, la farine et les blancs battus en neige très ferme pour apporter de la légèreté.
  • Huiler une plaque à biscuit.
  • Cuire au four à 210 pendant 10 petites minutes. Faire cuire sur la partie supérieure du four. Faire refroidir le biscuit sur sa plaque.
  • Mousse au chocolat
  • Faire fondre le chocolat au bain-marie en remuant.
  • Casser les œufs en séparant les jaunes des blancs. Ajouter une pincée de sel aux blancs et les battre en neige ferme.
  • Verser peu à peu le chocolat fondu sur les jaunes en remuant énergiquement pour éviter les pâtés.
  • Incorporer les blancs avec une spatule délicatement pour laisser l’effet mousseux. Mettre la préparation au réfrigérateur.
  • Une fois le biscuit refroidi, le démouler sur un torchon. Découper la croûte du dessus du biscuit. Diluer la liqueur dans 3 cl d’eau tiède et imbiber le biscuit avec le mélange.
  • Tartiner alors le biscuit avec la mousse au chocolat. Ensuite, rouler très délicatement le biscuit tartiné en veillant à ne pas le briser, et envelopper le tout dans le torchon. Déposer la préparation au réfrigérateur pendant au moins 2 ou 3 heures pour que la mousse soit bien prise.
  • Crème au beurre
  • Faire mousser le beurre et le sucre glace, ajouter l’œuf puis le café et la liqueur de fruit.
  • Recouvrir le biscuit roulé sorti du torchon de la crème au beurre.
  • Placer la bûche au réfrigérateur toute une nuit.

C’est Noël, dégustez sans modération !



BROWNIES

Le Brownie est une friandise originaire des États-Unis qui doit son nom à sa couleur, Brown et qui est probablement le résultat d’une recette dans laquelle il y eut à la fois un manque de chocolat et un surplus de farine ! Quoi qu’il en soit le résultat est juste parfait ! Gâteau préféré des adolescents, qui le préparent avec dextérité pour animer leurs après-midi farniente ou reprendre des forces, moelleux, mais croustillant grâce aux noix glissées en son cœur, Il accompagne facilement le thé, le café, ou le… chocolat chaud ! Petit carré délicieux à base bien sûr de chocolat, mais aussi de beaucoup de beurre, de sucre, de farine et de quelques noix de pécan il se nappe de chantilly, de glace à la vanille ou de custard, sorte de crème anglaise ou pâtissière, dans la pure tradition américaine et se déguste le plus souvent entre les repas, comme une belle gourmandise ! Une découverte craquante !

Recette du Brownie

  • Ingrédients (pour 6 personnes)
  • 3 œufs
  • 70 g de farine
  • 30 g de maïzena
  • 200 g de chocolat
  • 100 g de beurre
  • 150 g de sucre
  • 100 g de noix de pécan

Préparation

  • Préchauffer votre four à 150 °C
  • Cassez le chocolat et le faire fondre avec le beurre dans une casserole en remuant bien ou au bain-marie.
  • Mélangez la farine, la maïzena et le sucre dans un saladier, remuez.
  • Incorporez le chocolat fondu en lissant l’ensemble.
  • Battez les œufs, les ajouter à la préparation et mélangez le tout.
  • Ajoutez les cerneaux de noix.
  • Beurrez et farinez un plat un peu profond, de préférence carré ou rectangulaire.
  • Versez-y la préparation et mettez au four à 150 °C pendant environ 25 min.
  • Découpez en petits carrés !c’est prêt à déguster !


TIRAMISU

Le tiramisu fleure bon la romance italienne et le dessert aromatisé au café dans un pays qui l’aime serré ! Son étymologie signifie purement et simplement « tire-moi vers le haut » sans doute en adéquation avec le fait qu’il remonte le moral des plus abattus avec sa saveur particulièrement fondante qui enchante tous les palais. Une gourmandise qui raconte une histoire, parle d’amour, celui du chocolat et de quelques alliances magiques. À la fois typique, noble et traditionnel c’est l’Italie tout entière qui s’invite à votre table lorsqu’il y est servi. À base d’œufs, de biscuits, de sucre, de café froid, de Marsala ou d’Amaretto, ces alcools qui réchauffent les esprits et les cœurs, il est saupoudré comme en rêve d’un nuage de cacao en poudre qui laisse un goût fort en bouche. Une merveille à déguster en rêvant de Venise !

Recette du Tiramisu

  • Ingrédients (8 personnes)
  • 500 g de mascarpone
  • 2 ml d’Amareto ou de Marsala
  • 5 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 200 g de biscuits italiens « Pavesini » (secs, croquants, mais fondants dans la bouche) ou de biscuits à la cuillère si vous n’en trouvez pas.
  • 30 cl de café très fort tiède
  • 30 g de cacao en poudre non sucré

Préparation

  • Cassez les œufs, séparez les blancs des jaunes. Ajoutez le sucre aux jaunes et fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse et fasse un ruban quand on soulève le fouet.
  • Incorporez le mascarpone en petits morceaux, et fouettez pour rendre la préparation homogène. Fouettez les blancs d'œufs en neige très fermement, avec une pincée de sel.
  • Incorporez-les délicatement à la préparation précédente, avec la spatule, en mélangeant du bas vers le haut, pour ne pas faire retomber les blancs.
  • Versez 1/4 de la crème obtenue dans le fond d’un plat creux rectangulaire.
  • Versez le café dans une assiette creuse, ajoutez-y l’Amareto ou le Marsala. Trempez rapidement 1/3 des biscuits et disposez-les côte à côte sur la crème. Recouvrez-les d’un second quart de crème, puis de biscuits trempés, jusqu’à ce que vous ayez réalisé 4 couches de crème et 3 couches de biscuits. Terminez par une couche de crème et placez au frais au moins 4 heures.
  • Juste avant de servir, saupoudrez de cacao.

Embarquer pour un merveilleux voyage gourmand jusqu’à Venise, Rome, Milan !



COOKIES

Les cookies au chocolat sont des grands classiques que l’on trouve au rayon gâteau de tous les bons magasins, mais tellement meilleurs et parfumés si l’on choisit de les confectionner soit même. Leur origine remonte à l’histoire d’une Américaine, Ruth Graves Wakefield qui tenait une auberge avec son mari dans la région de Boston. Pour diversifier ses recettes de biscuits, elle eut l’idée de casser dans la pâte, juste avant de la cuire, des petits morceaux d’une tablette de chocolat « semi sweet » de la marque Nestlé. La cuisson rapide les laissa intact et croustillant au palais pour le plus grand bonheur de ses clients et de la firme Nestlé qui vendait à l’époque peu de ce chocolat semi sweet et vit soudainement ses ventes s’envoler grâce à la recette des Chocolate Chip Cookies », reproduite au dos des tablettes ! Une gourmandise craquante aux bonnes saveurs d’Amérique !



  • Ingrédients (8 personnes)
  • 2 œufs
  • 200 g de sucre roux de canne
  • 150 g de sucre semoule
  • 1 cuillerée à café d'extrait de vanille
  • 450 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200 g de beurre ramolli
  • 1 pincée de sel
  • 1 tablette de chocolat ou 100 à 200 g de pépites de chocolat

Préparation

  • Battez les œufs, la vanille et les 2 sucres, jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Ajoutez ensuite la farine et la levure tamisée, le sel, puis le beurre juste fondu, en travaillant bien à la spatule en bois pour éviter la formation de grumeaux. Incorporez le chocolat ou les pépites de chocolat à la pâte sans trop la travailler.
  • Huilez légèrement une plaque à pâtisserie, déposez dessus des petits tas de pâte d’environ 30 g. Mettez au frais, le temps de préchauffer le four à 180 °C.
  • Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire 10 min par plaque. Le cookie doit avoir
  • un liseré plus brun sur le bord du gâteau que son centre et être tendre et moelleux en son cœur.
  • Une fois cuits, déposez-les un à un sur une grille afin qu'ils refroidissent complètement.

Croquez-les sans modération, avec une tasse de thé, un petit café, avec un plaisir lié aux goûters de l’enfance.



LA FORET NOIRE

La forêt noire est un dessert qui en impose. Belle gourmandise venue d’Allemagne, elle est riche en goût, unique en saveur, toute de noire et de rouge vêtue ! Un spectacle pour la vue et un délice pour le palais. Kirch, chantilly, copeaux de chocolat gracieusement disposés, griottes parfumées, la forêt noire revient de loin ! Inventée dans les années 1915 par un dénommé Joseph Keller de Radolfzell, elle a mis du temps à s’imposer chez les meilleurs pâtissiers pour les problèmes de conservation dus à son excès de crème. Dire que la forêt noire est riche est un pléonasme ! Saveur du chocolat, petite amertume des griottes, ivresse du kirch, plénitude de la chantilly, elle se déguste avec le plus grand plaisir dans une ambiance gustative qui rappelle les valses de Vienne ! Une expérience proche du grand frisson.



  • Ingrédients (6 personnes)

  • Pour la génoise :
  • 140g chocolat noir de couverture
  • 75 g de beurre
  • 6 œufs
  • 180 g de sucre
  • 100 g de farine de blé
  • 25 g de fécule
  • 2 cuillères à café de levure chimique

  • Pour la garniture :
  • 800 g de griottes en bocal
  • 500 ml de jus de griottes
  • 4 cuillères à soupe de fécule
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 100 ml de kirsch
  • 800 ml crème liquide
  • 3 sachets de sucre vanillé
  • 17 griottes pour la décoration (ou cerises confites)
  • 100 g de copeaux de chocolat

Préparation

  • Faites fondre le chocolat de couverture avec le beurre au bain-marie.
  • Séparez les œufs et fouettez les blancs en neige. Ensuite, faites mousser les jaunes d’œufs avec le sucre.
  • Incorporez le chocolat. Mélangez farine, fécule et levure, puis mélangez le tout avec les blancs battus en neige.
  • Remplissez le moule à charnières, revêtu de papier de cuisson, avec la pâte de la génoise et mettez le tout au four pendant 40-45 minutes à 175°.
  • Après sortez votre génoise du four et laissez la refroidir sur une grille à gâteaux.
  • Lorsque la génoise sera froide, coupez-la deux fois horizontalement, utilisez un fil de cuisine.
  • Versez les griottes dans une passoire et séparez-les du jus. Mélangez alors fécule et sucre et remuez le tout avec un peu de jus pour obtenir une crème lisse. Faites bouillir le jus restant et versez la fécule dedans et faites bouillir le tout ensemble, ajoutez les griottes et laissez refroidir, puis insérez la moitié du kirsch.
  • Imbibez deux fonds de la génoise du kirsch et tartinez chaque fois la moitié des griottes sur le fond, laissez refroidir et se gélifier.
  • Mélangez la crème liquide avec le sucre vanillé et fouettez la crème.
  • Maintenant posez un fond sur un plat à tarte et couvrez- le avec un quart de la crème chantilly. Suit le deuxième fond avec un autre quart de la crème chantilly, après couvrez le tout avec le fond de la génoise restant. Aromatisez- le de l’autre moitié du kirsch.
  • À la fin, masquez le tour avec la crème chantilly et gardez le reste dans une poche à douille pour la décoration. Puis couvrez le bord et la surface avec les paillettes de chocolat.
  • Enfin, donnez la touche finale en décorant le gâteau avec 17 rosettes de chantilly, 16 près du bord et une au milieu, et garnissez chacune avec une griotte. Le spectacle magnifique qu’offre votre forêt noire sera sans doute apprécié et applaudi de vos convives ! Sans parler de l’instant où ils y plongeront leur cuillère.
 
Copyright Cuisine Chocolat / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Régime / Régime alimentaire / Guide alimentaire / Stress